Solidarites Actives http://www.solidarites-actives.com/ Les actualité de l'agence nouvelle des Solidarites Actives. http://www.solidarites-actives.com/image/MiniLogo.pnghttp://www.solidarites-actives.com/Solidarites Actives Logement hebergement et sans-abrisme http://www.solidarites-actives.com/#Logement_hebergement_et_sans-abrisme Charte « Gares européennes et solidarité » Développement et animation de la charte européenne pour le développement des missions sociales dans les gares - depuis 2012   Sensible à la construction de nouvelles formes de partenariats au sujet de la grande précarité dans les gares européennes, l’Ansa veille à l’animation et au développement de la Charte européenne pour le développement des missions sociales dans les gares, au titre d’une convention signée avec la SNCF, qui assure la vice-présidence des réseaux ferroviaires européens engagés dans le développement social et la solidarité dans les gares. Signée en 2008 par les compagnies ferroviaires française (SNCF), italienne (Ferrovie dello stato italiane), belge (SNCB) et luxembourgeoise (CFL) et en 2009 par la compagnie polonaise (PKP), la « Charte européenne pour le développement des missions sociales dans les gares » doit notamment favoriser l’élaboration d’interventions à l’attention des personnes sans-abri, fondées sur l’échange de bonnes pratiques existantes, sur le développement de partenariats avec les acteurs sociaux de proximité et sur la promotion des dispositifs mis en place auprès des autorités publiques.   En février 2012, sept nouvelles compagnies ont rejoint la charte : en Roumanie (Căile Ferate Romane), en Bulgarie (BDZ), au Portugal (Rede ferroviaria nacional), en Republique Tcheque (Česke drahy), au Danemark (Danske StatsBaner), en Norvege (Norges Statsbaner) et en Slovenie (Slovenske železnice).   Symbole de l’engagement citoyen et solidaire des entreprises, cette charte conduit les entreprises ferroviaires signataires à aborder la problématique de l’exclusion sociale en réseau avec leurs partenaires européens mais aussi avec l’ensemble des acteurs de proximité et les collectivités locales concernées.   Depuis 2012, le rôle de l’Ansa se décline en diverses actions : dynamiser la communication, mettre en place une veille sur les questions sociales et sociétales en gare, accompagner l’organisation de rencontres et de comités de direction, ou encore promouvoir les actions initiées auprès des pouvoirs publics.   Les projets « HOPE in stations » (achevé en décembre 2011), « WORK in stations » (achevé en mars 2013) et « TRAIN in stations » (débuté à l'automne 2014), tous pilotés par l’Ansa, sont des exemples concrets d’actions issues de cette charte.   > Lire le Diagnostic d'engagement social - Rapport d'analyse 2013 Mon, 18 Jun 12 00:00:00 +0200 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun 2012 - Publication du rapport d'activité 2011 de l'ANSA   L’ANSA a mené plus d’une cinquantaine de missions en 2011, en France, à l’échelle nationale et territoriale, et en Europe...   Lire le rapport d'activité... . Thu, 12 Jul 12 00:00:00 +0200 Mobilisation des personnes concernees http://www.solidarites-actives.com/#Mobilisation_des_personnes_concernees Accompagner LE 8e collège du CNLE Avec le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) - 2012 à 2017   Le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) a mis en place en mai 2012 un collège expérimental composé de personnes en situation de pauvreté ou de précarité afin d’intensifier la participation de ces personnes et de prendre en compte leurs avis lors de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation des politiques publiques en matière de lutte contre l’exclusion. L’Ansa a été choisie afin d’appuyer le CNLE dans l’animation de ce collège, en particulier dans la préparation à la prise de parole des personnes en vue des réunions plénières.   À noter : lors de cette phase expérimentale du 8e collège, certains de ses membres ont également été appelés à participer aux groupes de travail préparatoire à la conférence nationale de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale qui s’est déroulée les 10 et 11 décembre 2012. L’Ansa, en collaboration avec la Fondation de l’Armée du Salut, a animé quatre réunions thématiques, pour les accompagner dans cette mobilisation et faciliter leur participation. Cette expérimentation s'est achevée fin 2013, a ensuite été évaluée par le cabinet Amnyos puis pérennisée par décret.   Evaluation de la phase d’expérimentation du 8e Collège (2012-2013) > Lire le rapport final d'évaluation du 8e Collège (Amnyos) > Lire la synthèse > Lire les préconisations   Aujourd’hui, le 8e Collège fait donc partie intégrante du CNLE. Un nouveau cycle a débuté en juin 2014, avec une composition renouvelée. Les huit membres (rattachés à l’association Les Petits Frères des pauvres, Chôm’actif-MNCP Clermont Ferrand, FNARS Languedoc-Roussillon et Secours catholique de Quercy) vont ainsi jusqu’en 2017 participer activement au suivi du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté. L’Ansa poursuit sa mission d’accompagnement pédagogique et méthodologique de cette instance*.   > Voir le programme des réunions plénières > En savoir plus sur le CNLE   *Les séances de préparation des réunions plénières sont assurées par l'Ansa et organisées dans les locaux de la Maiosn des associations du 2e arrondissement de Paris. Tue, 12 Nov 13 00:00:00 +0100 Aides sociales et inclusion financiere http://www.solidarites-actives.com/#Aides_sociales_et_inclusion_financiere Points conseil budget Avec la Direction général de la cohésion sociale - 2013 à 2016   Lire l'état des lieux de l'Ansa (2013)   Afin d’apporter une réponse aux ménages confrontés à des difficultés budgétaires, le gouvernement a souhaité formaliser un réseau de « Points conseil budget », un dispositif annoncé dans le Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Impliquée dans le groupe de travail chargé de réfléchir à la constitution de ce réseau, l’Ansa a remis en 2013 un état des lieux des dispositifs existants. En interrogeant des conseils départementaux, des banques, des associations, en se rendant dans les plateformes existantes, l’Ansa a pu recenser de nombreuses initiatives innovantes, et identifier les pratiques inspirantes et points de vigilance. Elle a ainsi alimenté de ses réflexions le groupe de travail partenarial chargé de faire émerger des recommandations pour le déploiement d'un réseau de « Points conseil budget ».   En 2015, la mission de l’Ansa a pris un tour plus opérationnel afin de préparer l’expérimentation du dispositif. L’Ansa a mené dans ce cadre-là deux grandes  actions : la définition du cadre de l’expérimentation et la mobilisation des parties prenantes.  Définir le cadre de l’expérimentation L’Ansa est intervenue sur la formulation de propositions sur le fonctionnement des PCB, sur la réalisation de documents de référence (cahier des charges de l’appel à candidatures des futurs PCB, contribution à l’expression de besoin pour la mise en place d’un système d’information - SI), et sur l’accompagnement à la co-création de solutions avec les parties prenantes. L’Ansa a également été consultée sur les d’indicateurs à retenir pour l’évaluation.     Mobiliser et accompagner les parties prenantes En plus des actions de mobilisation et de sensibilisation menée auprès des acteurs impliqués, l’Ansa a accompagné les structures dans la formalisation de leur candidature.  Cet appui a notamment permis de travailler avec elles sur les changements organisationnels et opérationnels qui leur seront nécessaires de réaliser pour entrer dans le cadre de l’expérimentation. L’Ansa a également apporté son appui à la sélection finale des structures en fournissant au comité de sélection une grille d’évaluation des candidatures ainsi qu’une première analyse des dossiers.    En 2016, l’Ansa poursuit son appui à l’expérimentation. Cette phase de test, prévue pour une durée de 1 an sur quatre territoires (régions Île-de-France, Nord-Pas-de-CalaisPicardie, Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon), devrait déboucher, après évaluation, sur le déploiement d’un réseau national de Points conseil budget.   > Présentation des Points conseil budget : social-sante.gouv.fr > Annuaire des Points conseil budget : social-sante.gouv.fr Wed, 02 Mar 16 00:00:00 +0100 Minima sociaux et politiques d insertion http://www.solidarites-actives.com/#Minima_sociaux_et_politiques_d_insertion Animation du « Club des expérimentateurs », dans le cadre de la démarche « AGILLE » (Améliorer la Gouvernance et développer l’Initiative Locale pour mieux Lutter contre l’Exclusion) Avec la direction générale de la Cohésion sociale (DGCS) – 2014 à 2015   Créer un espace d’échanges entre les conseils généraux et les services déconcentrés de l’État sur la gouvernance des politiques de cohésion sociale : telle est la vocation du « Club des expérimentateurs » lancé officiellement en septembre 2014 dans le cadre de la démarche « Agille ». Une démarche qui s’inscrit parmi les priorités du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale et prolonge, sur un mode résolument opérationnel, une première phase de diagnostic sur quatre territoires.   Les territoires engagés officiellement dans ce « C lub » (conseils généraux, préfectures, directions départementales de la cohésion sociale) ont ainsi l’opportunité d’échanger sur leurs méthodes de travail, leurs retours d’expériences et de réfléchir ensemble aux actions les plus à même de répondre aux objectifs fixés par la démarche Agille : décloisonner l’action publique (via la mise en réseau des acteurs de terrain), mieux articuler et coordonner les interventions des acteurs pour, in fine, améliorer la gouvernance locale des politiques de lutte contre la pauvreté, au bénéfice de l’usager dans son parcours. Voici pour les objectifs. La méthode choisie pour les atteindre est celle de l’expérimentation.   Pour l’État, cet espace d’échanges est un moyen d’identifier les besoins remontés par les collectivités et de soutenir les territoires dans la mise en oeuvre des expérimentations, par un appui méthodologique ou en leur faisant bénéficier d’assouplissements normatifs par exemple.   Après avoir travaillé dès 2014 avec le réseau des acteurs concernés sur la préfiguration de ce Club des expérimentateurs (définissant son rôle, son fonctionnement, ses objectifs), l’Ansa est à présent chargée d’en animer les échanges, aussi bien techniques que politiques (lors de rencontres ainsi que via une plateforme collaborative) et de favoriser une bonne diffusion des travaux et réflexions qui en émaneront. L’Ansa met ainsi à profit deux pans de ce qui constitue son coeur de métier : l’expérimentation sociale et la mutualisation. Thu, 23 Oct 14 00:00:00 +0200 Logement hebergement et sans-abrisme http://www.solidarites-actives.com/#Logement_hebergement_et_sans-abrisme Essaimage d’une plateforme de lutte contre la précarité énergétique Avec l’Union nationale des centres communaux d’action sociale et le CLER (projet soutenu par la Fondation Macif, la Fondation Schneider Electric et AG2R La Mondiale) – 2014 à 2016 > Lire la synthèse "Plateformes territoriales de lutte contre la précarité énergétique - Retours d’expériences et enseignements méthodologiques", février 2016   L’Ansa a joué un rôle essentiel auprès du centre communal d’action sociale de Grenoble pour la conception et le déploiement entre 2011 et 2012 d’une plateforme de lutte contre la précarité énergétique, un dispositif qui propose une réponse globale et simplifiée aux ménages en mobilisant et coordonnant l’ensemble des dispositifs et acteurs locaux. Aujourd’hui, en partenariat avec l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (Unccas), l’Ansa travaille à l’essaimage de ce modèle de plateforme auprès d’autres collectivités. Point d’entrée unique pour le public comme pour les professionnels, une telle plateforme favorise à la fois la détection des personnes touchées par la précarité énergétique et la résolution des problèmes rencontrés, par un accompagnement budgétaire, un appui juridique, des conseils sur la maîtrise de l’énergie et/ou une aide pour réaliser des travaux.    L’objectif est d’imaginer, toujours en lien avec les acteurs locaux, un dispositif propre à chaque territoire, en s’appuyant sur les partenariats déjà à l’œuvre, en en créant de nouveaux et en s’adaptant aux enjeux locaux de la précarité énergétique. Ce travail se nourrit des enseignements du projet grenoblois et des résultats du « labo de l’Ansa » organisé en 2012 sur ce sujet.   Comment fonctionne une plateforme ? Pourquoi mettre en place un tel dispositif ? Ayant expérimenté et développé ce dispositif sur plusieurs territoires en partenariat avec l’Unccas, l’Ansa publie une synthèse : « Plateformes territoriales de lutte contre la précarité énergétique : retours d’expériences et enseignements méthodologiques ». Cette note présente 17 fiches qui détaillent la méthode et ses enjeux, depuis le recherche de financements jusqu’à l’évaluation, en passant par le repérage des publics et la mobilisation des partenaires.  d’autres thématiques comme l’inclusion financière, les minimas sociaux ou la précarité alimentaire.    Journée d'échanges le 12 avril 2015 Afin de promouvoir l’essaimage de ce dispositif, une journée d’échange à destination des CCAS, CIAS et UDCCAS a été organisée le 12 avril 2015 à Paris.  Télécharger le programme détaillé  Ressources Lire l’article consacré à notre action en matière de précarité énergétique publié dans Les Nouvelles de l’Ansa en mai 2014 Lire la synthèse "Plateformes territoriales de lutte contre la précarité énergétique - Retours d’expériences et enseignements méthodologiques", février 2016   Thu, 10 Mar 16 00:00:00 +0100 Sante et acces aux soins http://www.solidarites-actives.com/#Sante_et_acces_aux_soins RECENSEMENT DES ACTEURS CONCERNES PAR LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, ANIMATION D’ATELIERS Avec la Ville de Paris – 2014 - 2015   Dans le cadre de la démarche des Etats Généraux du Grand Paris de l’Economie Circulaire, la Ville de Paris et l’Ansa s’associent pour recenser les acteurs qui souhaitent s’engager dans la lutte contre le gaspillage alimentaire : producteurs, grande distribution, restauration collective (en secteur hospitalier, scolaire, entreprise...) et traditionnelle, logistique, associations et autres acteurs de la redistribution alimentaire… Ces acteurs seront sollicités pour participer et faire des propositions lors des ateliers de travail des Etats Généraux qui se tiendront entre avril et juin 2015. Ce projet vise à mieux comprendre les enjeux de chacun, les problématiques partagées et solutions existantes, et à identifier les leviers à développer en vue de nouveaux partenariats et projets, pour être collectivement plus efficaces dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Wed, 31 Dec 14 00:00:00 +0100 Education culture et sport http://www.solidarites-actives.com/#Education_culture_et_sport « PARLER BAMBIN », programme national de diffusion et de recherche Favoriser l'égalité des chances, dès la petite enfance – 2015 à 2020   Le programme national de diffusion et de recherche Parler Bambin a été sélectionné, en juin 2015, lauréat de « La France s’engage », initiative du président de la République qui récompense les projets socialement innovants (voir la vidéo du discours de François Hollande).   À présent, tous les acteurs impliqués unissent leurs énergies pour déployer ce projet : décideurs et professionnels de la petite enfance dans les collectivités pionnières (Lille, Le Havre et Courcouronnes) qui mettent en œuvre ce dispositif dans leur structure  ; une équipe pluridisciplinaire de chercheurs, qui évaluent son impact ; l’Ansa, qui organise le recrutement de nouvelles crèches,le soutien au déploiement ainsi que l’offre de formation.    > En savoir plus : www.parlerbambin.fr Qu’est-ce que Parler Bambin ? Parler Bambin est dispositif pédagogique innovant favorisant le développement du langage des jeunes enfants, de 3 à 36 mois.S’appuyant sur de véritables techniques de conversations et des postures professionnelles accompagnant l’enfant dans le langage, Parler Bambin renforce les interactions langagières individualisées entre enfants et professionnels et agit aussi comme un levier de soutien à la parentalité, en sensibilisant les parents à l’importance de « discuter » avec leur enfant.Parler Bambin offre aux enfants l’envie et le plaisir de communiquer, et apporte aux professionnels un nouveau regard et un enrichissement de leurs pratiques.   Parler Bambin a déjà fait ses preuves : un meilleur développement du langage, mais aussi un gain de confiance et d’estime de soi ont pu être observés chez les enfants. Aujourd’hui, un dispositif de soutien à l’essaimage et l’organisation d’une offre de formation visent à déployer plus largement cette méthode.   Le programme de recherche ambitieux, mené à plus grande échelle par le J-Pal (Ecole d’économie de Paris) et le laboratoire Dynamiquedu langage (CNRS Lyon) permettra de mesurer plus précisément les effets de Parler Bambin.   Documentation > Plaquette de présentation de Parler Bambin > Les étapes du déploiement de Parler Bambin (par l'Ansa) : ici > Aux origines de Parler Bambin : Pourquoi et comment mieux répondre aux enjeux du développement des tout-petits ? (par Sophie Kern, laboratoire Dynamique du langage) : ici   Partenariat La France s'engage - Fonds d'expérimentation por la jeunesse - J-Pal (Ecole d’économie de Paris) - Laboratoire Dynamique du langage (CNRS Lyon) - Agence nouvelle des solidarités actives   Contact Pour connaître les modalités de participation au projet national d’essaimage et d’évaluation de Parler Bambin :Vanessa LY, coordinatrice du projet « Parler Bambin » à l’Ansa  vanessa.ly@solidarites-actives.com / 01 70 36 43 40 Tue, 29 Dec 15 00:00:00 +0100 Emploi formation et insertion professionnelle http://www.solidarites-actives.com/#Emploi_formation_et_insertion_professionnelle Accompagnement des lauréats de l’appel à projets « Mobilité et accompagnement vers l’emploi des jeunes » Avec la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA) - Mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ) et le soutien du groupe Total – 2015 à 2016   16 projets au service de la mobilité et de l’accompagnement vers l’emploi des jeunes ont été retenus dans le cadre de cette initiative du FEJ.Ils sont portés par des structures spécialistes de la mobilité ou des acteurs de l’insertion et de l’accompagnement des jeunes. L’Ansa a apporté un double appui aux lauréats.   → Consulter la boîte à outils et le dossier de l'événement de restitution : ici → Mobilité et accès à l'emploi des jeunes : synthèse et recommandations suite au colloque du 12 décembre 2016 Dans un premier temps, l’Ansa a réalisé un diagnostic de l’ensemble des projets qui sert en particulier à identifier les besoins des porteurs de projet. Dans un second temps, et en s’appuyant sur les résultats du diagnostic, l’Ansa a proposé aux porteurs de projets volontaires un accompagnement individualisé en matière d’ingénierie de projet. En parallèle, l'Ansa a animé la mise en réseau, le partage de pratiques, d’actions et d’outils pour l’ensemble des acteurs impliqués. Les actions d’accompagnement individuel ciblé ont vocation à alimenter le partage de pratiques. L’objectif global est de favoriser un développement pérenne des projets.   Diagnostic mobilité du jeune, acquisition de compétences par des formations individuelles ou collectives (acquisition de permis de conduire, sensibilisation aux différentes possibilités de mobilité, jeu de rôle), identification de solutions matérielles (locations, partenariats avec des garages) ou encore mobilisation d’aides financières ou de microcrédit personnel (achat / réparation d’un véhicule, passage du permis de conduire) : autant de solutions créatives pour favoriser la mobilité des jeunes et, en corollaire, une meilleure insertion professionnelle.   Une évaluation des projets a été réalisée par la fédération « Travail, Emploi et Politiques Publiques » (TEPP) du CNRS, hébergée par l’université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) et conduite par Yannick L’Horty, professeur à l’UPEM et directeur de la fédération TEPP.   Aux termes de deux années d’accompagnement, une journée de restitution a été proposée le 12 décembre 2016 afin de partager les principaux enseignements de cette expérimentation, de capitaliser sur les connaissances ainsi produites et de proposer des solutions concrètes et innovantes pour inspirer l’action publique.     Newsletters du réseau → N°1 - Janvier 2016  → N°2 - avril 2016 → N°3 - juillet 2016 → N°4 - novembre 2016   En savoir plus sur l’appel à projets « mobilité et accompagnement vers l’emploi des jeunes » du FEJ → Liste des 16 lauréats → Dossier de presse Sat, 17 Dec 16 00:00:00 +0100 Emploi formation et insertion professionnelle http://www.solidarites-actives.com/#Emploi_formation_et_insertion_professionnelle L'ACCÉLÉRATEUR D’INNOVATION SOCIALE POUR L’ACCÈS À L’EMPLOI DES CHÔMEURS DE LONGUE DURÉE Avec le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social - depuis 2015   Le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a annoncé début 2015 la création d’un « accélérateur d’innovation sociale », comme l’une des mesures phare de lutte contre le chômage de longue durée. Mis en place ans le cadre d’une alliance public-privé et animé par l’Ansa, ce dispositif permet le développement rapide et l’évaluation de projets innovants ayant porté leurs fruits, que ce soit sur un public cible ou sur un territoire donné. Tout l’enjeu consiste ensuite à les accompagner vers un changement d’échelle pérenne. L’accélérateur porte cinq grandes missions : - Repérer des projets prometteurs et innovants ; - Expérimenter ces projets pour en accélérer les effets ; - Évaluer leurs impacts et leur efficience ; - Capitaliser et diffuser l’état des connaissances auprès des acteurs ; - Accompagner le développement et l’essaimage de ces projets.   Actualités   Appel à projets Afin d’identifier de nouvelles innovations sociales capables de faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de chômage de longue durée, l’AIS a lancé le 13 avril 2017 son appel à projets annuel. Date limite de réception des dossiers : mercredi 31 mai 2017 à 18h. → Voir le dossier de candidature : ici   Appel à idées Afin d'inventorier, valoriser, partager les connaissances, confronter les travaux de recherche conduits sur les territoires en faveur du retour à l’emploi des chômeurs de longue durée ou à risque de longue durée, l'Ansa a lancé un appel à idées. Réponses souhaitées avant le 10 avril 2017.  → Consulter l'appel à idées 2017 : ici   À lire > Revue systématique des évaluations d'impact par le J-Pal/Ecole d'économie de Paris (2017) : ici > Actes de l'événement d'échanges et de restitution du 7 décembre 2016 : ici > Communiqué de presse - Evénement d'échanges et de restitution du 7 décembre 2016 : ici > Résumé des enjeux opérationnels de l’Accélérateur d’innovation sociale  (2015) : ici > Conférence de presse du 9 février 2015 ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Présentation du plan en faveur de la lutte contre le chômage de longue durée, « Prévenir, aider, accompagner : nouvelles solutions face au chômage de longue durée »    Projets ayant intégré l’AIS « Territoire 0 chômeurs », porté par l'association ATD Quart Monde → L’étude de faisabilité du projet « Territoire 0 chômeurs » L’étude de faisabilité publiée par l’Ansa étudie en effet les différents axes du projet « Territoire 0 chômeurs », porté par ATD Quart-Monde, afin d’en analyser les conditions de réussite et de poser un certain nombre de préconisations opérationnelles avant la mise en œuvre effective de l’expérimentation. L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité le 9 décembre 2015 la proposition de loi d’expérimentation pour des territoires « zéro chômage de longue durée », portée par le député Laurent Grandguillaume, et le groupe socialiste de l’Assemblée.  - En savoir plus sur « Territoire 0 chômeurs »: ici   A lire : Étude de faisabilité du projet « Territoire 0 chômeurs » Proposition de loi d’expérimentation territoriale visant à faire disparaître le chômage de longue durée   « VITA-Air », porté par la structure d’insertion par l’activité économique Airservices  → L'essaimage de Vita Air Développée depuis 2010 par AirServices, Vita Air est une offre de services en ressources humaines à destination des entreprises du secteur marchand (principalement des artisans, TPE et PME). Il s’agit notamment de proposer un audit gratuit qui permet aux dirigeants de mieux calibrer leurs besoins en personnel afin d’ouvrir des opportunités d’emploi à des personnes peu qualifiés mais possédant des compétences vérifiées. Lancée en 2010, cette offre de service affiche des résultats positifs sur son territoire d’implantation. En partenariat avec le Coorace, l’Ansa a lancé début 2016 l'essaimage de Vita Air afin que d’autres associations, sur d’autres territoires, puissent porter ce dispositif.  - En savoir plus sur Vita Air : ici   A lire : Étude de faisabilité du projet Vita-Air Parcours gardien, porté par le groupe d’économie sociale et solidaire Unis vers l’emploi. Parcours gagnant-parcours gardien, permet de repérer, professionnaliser et recruter des gardiens. Ce programme répond à un double objectif : la création de passerelles entre les salariés en insertion et la politique de recrutement des bailleurs sociaux ; la construction avec les bailleurs sociaux de parcours d’insertion adaptés pour des demandeurs d’emploi, afin de créer les conditions d’une embauche gagnant-gagnant. - En savoir plus sur Parcours gardien : ici Tapaj (travail alternatif payé à la journée) Dispositif fondé par le comité d’étude et d’information sur la drogue à Bordeaux et porté aujourd’hui par le réseau national TAPAJ France. Objectif du dispositif : soutenir l’insertion professionnelle progressive des jeunes en grande précarité en adaptant le volume horaire de travail à leurs capacités dans une approche globale. Dispositif sélectionné dans le cadre de l'appel à projets 2016 de l'AIS - En savoir plus Tapaj : ici Soleni, porté par l'entreprise d'insertion Ulisse Energie Objectif du dispositif : former, mettre en situation de travail et accompagner vers l’emploi des salariés en parcours d’insertion. Dispositif sélectionné dans le cadre de l'appel à projets 2016 de l'AIS - En savoir plus sur Soleni: ici         ✉ Contacts : Sylvie le Bars : sylvie.le.bars@solidarites-actives.com Marianne Yvon : marianne.yvon@solidarites-actives.com Laurent Dordain : laurent.dordain@solidarites-actives.com     L’accélérateur fédère une vingtaine de partenaires, il est notamment soutenu par :       Thu, 30 Mar 17 00:00:00 +0200 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun 50 droits contre l'Exclusion Avec : Dalloz, Droits d'Urgence, SNCF et Cnaf - 2015 Pour favoriser et promouvoir l’accès aux droits. Publication Comment obtenir un logement social ? Comment accéder aux transports publics et pouvoir circuler ? Que faire en cas de difficulté à rembourser un crédit ? Comment bénéficier d’une aide juridique ? Comment être protégé en cas de vulnérabilité ? Véritable outil pratique destiné aux personnes en situation de précarité ainsi qu'aux travailleurs sociaux et de terrain, ce mini guide recense et détaille 50 droits essentiels pour lutter contre l’exclusion, qu’elle soit sociale, économique, citoyenne… Ce guide porte également un enjeu plus large : devenir, pour les responsables publics, politiques, associatifs ou du secteur privé, un outil de lutte pour l’accès aux droits et contre le non recours.   Cet ouvrage est le fruit d’une coopération avec des acteurs impliqués dans la l’accès aux droits tels que l’association Droits d’urgence – associée au projet depuis les réflexions sur les enjeux de l’ouvrage, la constitution du sommaire et jusqu’à la mise à jour du contenu –, ainsi que les départements de la Somme et d’Ille-et-Vilaine, l’Union nationale des associations familiales, le Défenseur des droits, le centre d’hébergement « cité Myriam » de l’Association des cité du Secours catholique et Emmaüs Défi qui contribué à la construction et à l’enrichissement de l’ouvrage.   La participation de personnes en situation de précarité comme de travailleurs sociaux à l’élaboration du contenu a permis de s’assurer que l’ouvrage soit clair, précis et accessible, répondant ainsi à son ambition.    Édité pour la première fois en 2009, le mini guide 50 droits contre l’exclusion est devenu un ouvrage de référence pour le secteur social. Cette nouvelle édition propose un nouveau sommaire, l’introduction de nouveaux droits et une mise à jour, au vu des évolutions législatives.   Comment promouvoir l’accès aux droits grâce à ce mini guide? Le mini guide 50 Droits contre l’exclusion est en vente au prix de 3 euros. Dans le cadre de vos politiques de solidarité, participez au succès de sa diffusion en commandant des exemplaires que vous pourrez ainsi proposer à vos publics, à votre clientèle, à vos équipes de terrain et collaborateurs, à vos partenaires...      > Voir le sommaire  > Disponible en librairie ou auprès des éditions Dalloz :www.editions-dalloz.fr > Renseignements complémentaires : marion.prigent@solidarites-actives.com / 01 70 36 43 44     50 Droits contre l'exclusion from Ansa on Vimeo.  Film réalisé par Loin des Machines Table-ronde sur l’accès aux droits le 10 décembre 2015 À l’occasion de la publication du mini code 50 droits contre l’exclusion l’Agence nouvelle des solidarités actives, en partenariat avec l’association Droits d’urgence et SNCF a organisé le 10 décembre 2015 une table-ronde sur le thème de l’accès aux droits.Spécialistes de la justice et des droits sociaux, responsables associatifs et institutionnels, politiques, travailleurs sociaux, acteurs de terrain et entreprises ont proposé, à travers cet événement, de questionner cette notion « d’accès aux droits ».   Programme Ouverture par Pierre Sablier, directeur SNCF chargé de l'accueil des migrants   Introduction L’accès aux droits dans le Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, par Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion   « 50 droits contre l’exclusion », vu par... Daniel Lenoir, directeur général de la Cnaf, François Enaud, président de l’Ansa et Jérôme Giusti, président de Droits d’urgence   Table-ronde Échanges animés par Christophe Fourel, Chef de la mission Analyse stratégique, Synthèses et prospective à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) Intervenants - Nadia Cherif, animatrice socio-éducative dans un centre d'hébergement d'urgence, Association des cités du Secours catholique - Diane Dalvard, responsable de projet à l’Ansa - Jean-Marie Fardeau, dirigeant d'associations de solidarité internationale et défense des droits humains - François Soulage, Président du collectif Alerte - Jacques Toubon, Défenseur des droits - Marianne Yvon, Responsable Innovation à Droits d’urgence   > Lire la synthèse des interventions   Revue de presse - La Gazette des communes, le 25/11/2015, Exclusion : un guide pour connaître et demander ses droits - La Gazette des communes, le 11/12/2015, « 50 droits contre l’exclusion » : un pavé dans la mare du non-recours - TSA-Quotidien, le 15/12/2015, Sur Internet, l'accès aux droits n'est pas toujours illimité   Thu, 05 Nov 15 00:00:00 +0100 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun RENCONTRE : L'INNOVATION SOCIALE A L'Ansa Au service de la transformation des politiques de solidarités - 22 novembre 2016   À l’occasion de ses 10 ans, l’Ansa a réuni le 22 novembre 2016 les acteurs de l’innovation sociale et de la lutte contre l’exclusion afin d’échanger autour des projets innovants phares portés par l’Ansa et ses partenaires. Vous avez été nombreux à accepter cette invitation et à contribuer à la réussite de cet événement. Merci pour votre présence, pour vos contributions et pour votre implication dans le projet de l’association depuis 10 ans   → Lire l'article "L'Ansa, un incubateur des innovations" publié dans les ASH à l'occasion des 10 ans de l'Ansa  → Consulter le livret de l'événement → Voir la vidéo « L’Ansa en quelques mots » diffusée lors de l’événement  L'Ansa, en quelques mots from Ansa on Vimeo.         Sun, 20 Nov 16 00:00:00 +0100 Logement hebergement et sans-abrisme http://www.solidarites-actives.com/#Logement_hebergement_et_sans-abrisme Améliorer l’accès à l’alimentation des personnes hébergées à l’hôtel Avec l’association ReVIVRE et la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL) - 2016   L’association Revivre et l’Ansa développent, dans le cadre d’un appel à projets de la Drihl, un dispositif innovant et expérimental visant à améliorer l’accès à l’alimentation des familles hébergées à l’hôtel dans le département de l’Essonne. Ce programme repose sur deux aspects : le repérage des familles concernées via les travailleurs sociaux de terrain, puis la livraison, à proximité des hôtels, d’un colis alimentaire adapté tant à la composition familiale qu’aux équipements à disposition. Ce projet expérimental est testé sur 10 hôtels en Essonne.   → Lire la fiche détaillée du projet : ici → Lire le communiqué de presse : ici   Contacts Association ReVIVRE : Eric Moulin – revivre.ericmoulin@gmail.com - 06 20 39 81 12 Ansa : Lise Marcovici - lise.marcovici@solidarites-actives.com  Thu, 26 Jan 17 00:00:00 +0100 Aides sociales et inclusion financiere http://www.solidarites-actives.com/#Aides_sociales_et_inclusion_financiere PLATEFORMES D'INSTRUCTION DE MICROCREDIT PERSONNEL Avec la Caisse des dépôts – 2015 à 2016   → Lire le rapport d'évaluation → Lire l'état des lieux national   La Caisse des dépôts a mis en œuvre depuis 2012, à titre expérimental, 29 plateformes d’instruction de microcrédits personnels. La vocation de ces plateformes est multiple : améliorer la qualité de service rendue à l’emprunteur, via une procédure unique et harmonisée sur un territoire ; favoriser le développement du dispositif en permettant l’accès au microcrédit personnel à un plus grand nombre de demandeurs ; renforcer la rationalisation du dispositif par une mutualisation des moyens en vue de proposer un service plus performant, efficace et professionnel. Évaluation du dispositif des plateformes de mutualisation du microcrédit personnel garanti par le Fonds de Cohésion Sociale Ces plateformes ont-elles atteint leurs objectifs en termes de maillage territorial, de développement, d’accessibilité, de simplification et renforcement des partenariats avec les prescripteurs et les acteurs bancaires ? Pour répondre à ces questions, l’Agence nouvelle des solidarités actives a été chargée d’évaluer ce dispositif, afin d’identifier la pertinence du modèle de « plateforme » d’une part et d’en valider les conditions de pérennisation ou de généralisation d’autre part.   → Lire le rapport d'évaluation → Lire les annexes   État des lieux Ce travail a été complété en 2016 par la réalisation d’un état des lieux national du microcrédit personnel permettant d’appréhender la montée en charge du dispositif, l’évolution de l’activité des plateformes dans le temps ainsi que les répercussions suite à la mise en place de ces plateformes.   → Lire l'état des lieux national   Ces travaux s'inscrivent dans le prolongement des actions déjà réalisées par l’Ansa auprès de la Caisse des dépôts, visant le développement du microcrédit personnel : appui au pilotage, définition du cahier des charges des plateformes, organisation et animation de journées d’échanges de pratiques régionales notamment. Wed, 09 Nov 16 00:00:00 +0100 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun Rapport d'activité 2015 Télécharger le rapport d'activités 2015 de l'Ansa . Tue, 12 Apr 16 00:00:00 +0200 Minima sociaux et politiques d insertion http://www.solidarites-actives.com/#Minima_sociaux_et_politiques_d_insertion Territorialisation du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale   Avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) – juin 2015 à 2016   L’étude sur la déclinaison régionale du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, menée au début de l’année 2015 par l’Ansa dans trois régions (Rhône-Alpes, Alsace, Picardie), a fait apparaître une mise en œuvre hétérogène selon les territoires et un besoin de mobilisation des acteurs autour du Plan, rejoignant ainsi les conclusions de l’évaluation menée par l’Inspection générale des affaires sociales (Igas). Pour pallier ces disparités, l’Ansa appuie les services de l’État afin de renforcer la mise en œuvre territoriale du Plan, par l’organisation et l’animation de journées de travail régionales impliquant les directions déconcentrées, les caisses d’allocations familiales, les collectivités territoriales, les associations et les représentants d’usagers. Wed, 13 Apr 16 00:00:00 +0200 Aides sociales et inclusion financiere http://www.solidarites-actives.com/#Aides_sociales_et_inclusion_financiere Les Labos de l’Ansa « Retraite et fragilités financières : anticiper les problèmes budgétaires avant, pendant et après le passage à la retraite » Avec la Caisse nationale d’allocation vieillesse (Cnav), la Fondation Cetelem pour l’éducation budgétaire et Malakoff Médéric – avril 2015 à 2016   → Lire la publication "Contribution n°19 - Retraite et fragilités financières : anticiper les problèmes budgétaires avant, pendant et après le passage à la retraite"   Le passage à la retraite peut être un facteur de fragilité financière dans la mesure où il implique bien souvent, outre une rupture sociale, une diminution des revenus associée à une évolution des dépenses contraintes (comme les frais de santé, la mutuelle, etc.). L’Ansa a souhaité réfléchir, à travers l’organisation de « Labos »aux actions pertinentes à mettre en place dans une logique de prévention ou de détection précoce des difficultés budgétaires pour ce public.   Véritables espaces de travail et d’échanges, les « Labos de l’Ansa » permettent d’explorer une problématique particulière avec des acteurs d’horizons variés (institutionnels, chercheurs, personnes concernées, associations, experts). Ces rencontres participent au développement ou à l’essaimage de solutions innovantes.   Partenaires impliqués : Crédit municipal de Paris, Fondation Cetelem pour l’éducation budgétaire, Finances et Pédagogie, Fédération bancaire française (FBF), Ansa, Malakoff Médéric, Caisse nationale d’allocation vieillesse (Cnav), Régime social des indépendants, Unccas, Crésus, Mixing générations, association Agir ABCD, France Économie Sociale et Familiale, l’Union départementale des associations familiales de Seine-Saint-Denis (Udaf 93), Chaire Transitions démographiques - Transitions économiques (TDTE). Deux focus groupes composés de seniors et de personnes en surendettement ont également été organisés afin d’enrichir cette réflexion collective.   > Lire le rapport : ici > Les annexes du rapport Mon, 11 Apr 16 00:00:00 +0200 Education culture et sport http://www.solidarites-actives.com/#Education_culture_et_sport Expérimentation « Jeux d’enfants » 2015-2016   Le programme Jeux d’enfants a pour objectif de préparer les très jeunes enfants, en particulier les enfants issus de milieux défavorisés, aux défis des apprentissages grâce à une approche pédagogique ludique proposant des activités d’éveil au langage, à la lecture ainsi qu’au développement cognitif, affectif et physique. Il a été développé aux Etats-Unis et au Canada. L’Ansa a accompagné en 2015 l’implantation de ce programme à titre expérimental dans trois structures d’accueil lilloises, ville précurseur (crèche, halte-garderie et relais d’assistantes maternelles), avec le soutien de la caisse d’allocations familiales du Nord et le partenariat opérationnel du Collège d’enseignement général et professionnel du Québec (Cegep).   L’évaluation réalisée par l’Ansa a permis de dresser un premier bilan et retour d’expérience de cette expérimentation. Aujourd’hui, Jeux d’enfants est expérimenté par quatre gestionnaires du réseau Générations mutualistes à Auxerre, Brest, Lyon et Nantes.   Avec Jeux d’enfants et le programme Parler Bambin, l’Ansa signe son engagement en faveur de l’égalité des chances, dès le plus jeune âge.   > En savoir plus sur le programme Jeux d'enfants > En savoir plus sur le programme national Parler Bambin Mon, 09 May 16 00:00:00 +0200 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun Les Nouvelles de l'Ansa #Juillet 2016   Lire Les Nouvelles de l'Ansa - #Juillet 2016  Au sommaire de ce numéro : Vie associative : Nouvelle gouvernance Emploi : L'accélérateur d'innovation sociale pour l'accès à l'emploi des chômeurs de longue durée Errance en gare : sensibiliser et former tous les salariés   Les Nouvelles est la lettre d’information de l’Ansa, envoyée 2 fois par ans. Si vous souhaitez la recevoir par e-mail ou par courrier, veuillez nous en informer en écrivant à : marion.prigent@solidarites-actives.com (merci de préciser votre prénom, nom, structure). Fri, 01 Jul 16 00:00:00 +0200 Mobilisation des personnes concernees http://www.solidarites-actives.com/#Mobilisation_des_personnes_concernees Prendre le parti des jeunes Avec la fondation Apprentis d’Auteuil – 2015 à 2016   L’Ansa a accompagné Apprentis d’Auteuil dans une démarche visant à donner la parole aux jeunes accompagnés par la fondation sur les sujets de société qui les intéressent.   → Consulter le Livre blanc : ici A travers la définition d’une méthodologie de concertation, la création d’un kit d’animation à destination des établissements, mais aussi l’animation de focus groups avec des parents et des jeunes de 7 à 22 ans au sein des établissements, les sujets et messages clés prioritaires pour les jeunes ont été identifiés.   Fruit de cette démarche de concertation de grande ampleur accompagnée par l’Ansa entre 2015 et 2016, le livre blanc d’Apprentis d’Auteuil Prendre le parti des jeunes a été publié le 7 décembre 2016. Destiné aux candidats à l’élection présidentielle, ce « petit bouquin d’utilité publique » propose 20 mesures concrètes autour de la famille, de l’éducation, de l’insertion ou encore de l’engagement dans la société.   La presse en parle · À écouter sur France Inter, Moi Président : la chronique d'Hervé Pauchon, émission du 7 décembre "Laura, 16 ans, jeune apprentie d'Auteuil" · Candidats à la présidentielle, êtes-vous prêts à écouter la jeunesse ?, L'Express, 8 décembre 2016 · 20 propositions pour révolutionner la politique de la jeunesse, Le Figaro, 8 décembre 2016 · Interview de Nicolas Truelle, La Croix, 6 décembre 2016          Lors d'un focus group animé par l'Ansa     Tue, 20 Dec 16 00:00:00 +0100 Logement hebergement et sans-abrisme http://www.solidarites-actives.com/#Logement_hebergement_et_sans-abrisme Pour un droit au maintien de la connexion à internet Avec l’Agence du numérique –2016   Dans le cadre d’un partenariat avec le secrétariat d'État au numérique et le secrétariat d'État à la lutte contre les exclusions, l’Ansa appuie l’Agence du numérique pour la préparation de l’expérimentation du droit au maintien de la connexion à internet en cas d’impayés, via un élargissement des compétences des fonds de solidarité logement. Ce droit est prévu dans l’article 45 de la loi pour une République numérique, adoptée par l'Assemblée nationale le 26 janvier, puis par le Sénat le 3 mai 2016. . Fri, 09 Sep 16 00:00:00 +0200 Aides sociales et inclusion financiere http://www.solidarites-actives.com/#Aides_sociales_et_inclusion_financiere LES LABOS DE L'Ansa : J'invite un banquier dans ma classe Avec la Fédération bancaire française – 2016   L’Ansa accompagne la Fédération bancaire française à l’amélioration du dispositif ludo-pédagogique « J’invite un banquier dans ma classe », qui consiste à sensibiliser les enfants de 8-10 ans à la gestion de leur budget, à travers des ateliers organisés dans la classe. Cet accompagnement vise à affiner le dispositif pour en améliorer l'impact  → En savoir plus sur le dispositif : ici   . Thu, 08 Sep 16 00:00:00 +0200 Mobilisation des personnes concernees http://www.solidarites-actives.com/#Mobilisation_des_personnes_concernees kit de la participation citoyenne Avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) / Ministère des Affaires sociales et de la Santé - 2015 à 2016   Le Kit de la participation citoyenne répond à un besoin exprimé par les acteurs souhaitant favoriser la participation des personnes aux politiques de solidarité. En capitalisant sur son expertise, sur l’étude des besoins, sur les apports d’un groupe de travail spécialement constitué à cet effet et en mutualisant les ressources ainsi collectées, l’Ansa a éaccompagner lélaboration de cette boîte à outils « clé en main » pour développer la participation. Le Kit de la participation citoyenne se décline en 12 fiches opérationnelles illustrées avec des exemples d’outils et de pratiques inspirantes.     → Télécharger les fiches du kit : ici . Mon, 19 Dec 16 00:00:00 +0100 Minima sociaux et politiques d insertion http://www.solidarites-actives.com/#Minima_sociaux_et_politiques_d_insertion premier accueil social inconditionnel de proximité Avec la Direction générale de la cohésion sociale / Ministère des Affaires sociales et de la Santé – 2016   → Lire le guide d’appui à la structuration du premier accueil social inconditionnel de proximité Le premier accueil social de proximité est une des mesures du plan d’action interministériel en faveur du travail social et du développement social. Un tel accueil doit « garantir l’amélioration de l’accès aux droits et la mise en place, le cas échéant, d’un accompagnement répondant aux besoins de la personne en vue d’une prise de relais éventuelle, sans remettre en cause le principe de participation des personnes aux décisions qui les concernent ». L'Ansa a accompagné la DGCS dans l'élaboration d'un guide destiné à appuyer les acteurs locaux dans la mise en oeuvre sur le terrain de ce premier accueil social inconditionnel de proximité. Ce guide est destiné à aider les acteurs dans cette démarche, en tenant compte des contextes territoriaux. Tue, 20 Dec 16 00:00:00 +0100 Mobilisation des personnes concernees http://www.solidarites-actives.com/#Mobilisation_des_personnes_concernees Développer le pouvoir d’agir des locataires et résidents Avec Habitat et Humanisme – 2016/2017   Habitat et Humanisme et l’Ansa ont noué un partenariat pour mettre en œuvre une expérimentation visant à développer la capacité de dire et d’agir des locataires et résidents accompagnés par l'association. Sur deux territoires, dans l’Ouest et dans le Sud-Est de la France, les associations Habitat et Humanisme de 16 des départements concernés ont participé à cette démarche de développement du pouvoir d’agir. Douze réunions ont été organisées sur chaque territoire avec les bénévoles, salariés, locataires et résidents.   Les objectifs de cette démarche étaient de : - recueillir le point de vue et la parole des locataires et des résidents accompagnés par Habitat et Humanisme pour définir la manière dont il est possible de donner une place d’acteur plus importante aux personnes accompagnées qu’elles soient locataires ou résidentes. Cette place d’acteur plus importante passe par une évolution de la relation entre accompagnant et accompagné et peut s’appuyer sur des démarches collectives de réflexion et d’actions ; - permettre de définir les thématiques importantes pour les locataires et résidents au sein ou en dehors de l’association (accompagnement, logement, vie de quartier, emploi, santé…) et les modalités pratiques de développement de leur pouvoir d’agir (interactions entre accompagnants et accompagnés, actions collectives, groupe de parole) ; - faire prendre conscience aux participants de leur capacité à être acteur d’un projet individuel ou collectif et d’initier ainsi le développement de leur pouvoir d’agir.   De nombreux sujets et propositions ont émergé de ces échanges, que ce soit pour améliorer l’accueil des locataires et résidents, créer du lien social ou faire évoluer les pratiques. Thu, 19 Jan 17 00:00:00 +0100 Logement hebergement et sans-abrisme http://www.solidarites-actives.com/#Logement_hebergement_et_sans-abrisme Le logement d'abord et après ? Avec l'Action Tank Entreprise et pauvreté – mars 2017   Alors que la loi pour le droit au logement opposable (Dalo) fêté ses 10 ans en mars 2017, l’Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) et l’Action Tank Entreprise et Pauvreté publient, avec le soutien de la Fondation Caritas France, le rapport « Le logement d’abord : et après ? » afin de dresser un bilan et proposer des pistes concrètes pour favoriser le changement d’échelle de cette approche.   → Lire le rapport : ici . Mon, 13 Mar 17 00:00:00 +0100 Emploi formation et insertion professionnelle http://www.solidarites-actives.com/#Emploi_formation_et_insertion_professionnelle Améliorer l’orientation professionnelle et l’accompagnement en MDPH Avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) - 2016   L'Ansa a mené une étude auprès de 10 maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et de leurs partenaires afin de détecter les situations d’orientations professionnelles problématiques. Cette étude regroupe 3 rapports différents :   les grandes conclusions de l’étude contenant des axes d’améliorations pouvant être mises en œuvre au sein des MDPH ; les dispositifs innovants permettant de répondre à des besoins non couverts sur le territoire ; les fiches pratiques décrivant, pour chaque situation problématique observée, les facteurs de complexité, les pratiques des MDPH et des pistes de solution. Chaque fiche propose un cas fictif pouvant être testé en équipe pluridisciplinaire pour échanger autour de ces situations complexes afin de simplifier et d’homogénéiser leur traitement.    → Lire l'étude : ici → Pour en savoir plus : simon.roussey@solidarites-actives.com Wed, 15 Mar 17 00:00:00 +0100 Emploi formation et insertion professionnelle http://www.solidarites-actives.com/#Emploi_formation_et_insertion_professionnelle Impact Jeunes Avec Apprentis d’Auteuil – 2017   Piloté par Apprentis d’Auteuil, le programme « Impact Jeunes » fédère une dizaine de partenaires engagés qui portent l'ambition de faire émerger des projets innovants en faveur de l’emploi au cœur de quartiers prioritaires, en mobilisant toutes les parties prenantes.   Impact Jeunes va se déployer pendant 3 ans, dans 3 quartiers pilotes à Marseille et à Tarascon. L’Ansa accompagne Apprentis d’Auteuil dans l’évaluation de ce programme.   → En savoir plus : ici . Thu, 16 Mar 17 00:00:00 +0100 Mobilisation des personnes concernees http://www.solidarites-actives.com/#Mobilisation_des_personnes_concernees Le parrainage comme levier à l’insertion professionnelle des jeunes majeurs accompagnés par l’aide sociale à l’enfance Avec la direction de l’Aide Sociale, de l’Enfance et de la Santé du département de paris – septembre 2016 à janvier 2017   L’Ansa a accompagné le département de Paris dans la construction d’un dispositif de parrainage professionnel adapté aux besoins des jeunes majeurs accompagnés par l’ASE. Ce travail a permis d’élaborer un état des lieux des dispositifs de parrainage professionnel à Paris et en Île-de-France puis de mettre en place un kit d’outils opérationnels comprenant une charte parisienne du parrainage professionnel, un contrat d’engagement entre le parrain et le filleul, un guide méthodologique du parrainage, des supports de communication à destination des jeunes et des professionnels ainsi qu’un répertoire de l’offre de parrainage disponible à Paris. L’Ansa a déployé une démarche participative impliquant toutes les parties prenantes dans la construction du dispositif en animant des groupes de travail réunissant des structures de parrainage, des établissement accueillant des jeunes, les services du département ainsi du cabinet de Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris chargée de la solidarité, des familles, de la petite enfance, de la protection de l'enfance, de la lutte contre les exclusions et des personnes âgées.   → Les différents documents élaborés devraient être mis en ligne prochainement sur le site de la ville de Paris. Thu, 16 Mar 17 00:00:00 +0100 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun What Works Centres britanniques : quels enseignements pour des politiques fondées sur la PREUVE EN FRANCE? Avec France Stratégie, le Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP), le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), Santé publique France, la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) – 2017   L’Agence nouvelle des solidarités actives a investigué au cours de l’année 2016 le modèle des What Works Centres britanniques. Ces 9 instances thématiques – conçues comme de véritables leviers de capitalisation, diffusion, appropriation et utilisation des savoirs produits lors de travaux d’évaluation – poursuivent l’objectif de permettre aux politiques publiques de se nourrir davantage de « ce qui marche » vraiment. Alors que les professionnels et décideurs publics français sont confrontés aux mêmes enjeux d’impact et d’efficacité, le modèle des What Works Centres pourrait donc livrer quelques précieux enseignements. Cette étude présente un retour d’expérience des What Works Centres et une mise en regard des pratiques britanniques et françaises.   → Lire le rapport: ici → Lire la synthèse en anglais : ici → Lire le communiqué de presse : ici Thu, 23 Mar 17 00:00:00 +0100 Aucun http://www.solidarites-actives.com/#Aucun Rapport d'activité 2016 Télécharger le rapport d'activités 2016 de l'Ansa . Fri, 28 Apr 17 00:00:00 +0200